INFO POI NATIONAL, Université Paris-Sud Faculté d'Orsay et Plateau Saclay

Saclay : des diplômes délivrés par le privé !

Article Extrait du journal Informations Ouvrières N° 180 du 22 décembre 2011.Saclay : des diplômes délivrés par le privé ! dans INFO POI NATIONAL iconeiocopie
Philippe Bouyries, syndicaliste dans la recherche publique

Depuis plusieurs années, les grandes entreprises
ferment leurs départements de recherche (à la rentabilité hypothétique) et demandent au gouvernement de mettre la recherche publique à leur service.
La succession de contreréformes de ces dernières années ( » pacte pour la recherche « …, « plan campus »…, LRU, « grand emprunt »…, PRES (1), ANR (2), Aeres (3), SATT (4), FCS, Labex (5), Idex (6), etc.) répond à cette demande.
On lit dans le compte rendu du Conseil des ministres du 7 décembre dernier : « Le système français de recherche a été profondément remanié au cours des dernières années afin de mieux traduire le considérable potentiel de recherche français en innovation et en croissance. La stratégie nationale de recherche et d’innovation établit les priorités de recherche en lien avec le monde socio-économique. Les universités voient leur r…ôle accru grâce aux nouvelles responsabilités que leur confère l’autonomie. La création de l’Agence nationale pour la recherche a renforcé la logique d’appel à projet. »

Un outil particulièrement destructeur se met en place: les fondations de coopération scientifique (FCS), en particulier celle qui chapeaute l’opération du plateau de Saclay.
Cette FCS publie  » Saclay, c…ôté étudiants, newsletter, novembre 2011″ qui interviewe Dominique Vernay, son P-DG. :

« Quels sont les principaux enjeux de l’année 2011-2012 ?

D’abord la mise en place des moyens de l’université Paris-Saclay avec l’Idex, les Labex, la SATT, les IRT (7)- IEED (8) : c’est tout le volet rapprochement entre les aspects opérationnels scientificotechniques, et les formations.

Les élections de 2012 impacteront-elles le projet ?

La FCS est une structure de droit privé, il n’y a aucun risque d’influence sur les choix du groupe d’établissements.

Qui délivrera les diplômes à l’avenir ?

Il est théoriquement possible pour une FCS de porter un PRES, mais la FCS Campus Paris-Saclay ne portera pas l’université Paris-Saclay. Il n’y a pas encore d’idées précises de ce que sera la structure juridique de l’université Paris-Saclay mais on y travaille. L’université Paris-Saclay sera créée au 1er janvier 2014. La fondation sera sûrement conservée, par son intérêt pour recueillir le mécénat et pour sa souplesse : on aura besoin des deux.

Va-t-on vers un PRES habilité à délivrer un diplôme ?

Oui. »

Ces extraits montrent l’ampleur de l’attaque contre les laboratoires publics de la faculté des sciences d’Orsay, contre l’exclusivité des universités de délivrer des diplômes nationaux, contre les universités elles-mêmes.

DominiqueVernay annonce l’ampleur de sa tâche : « Un effort de changement de culture sera inévitable », et aussi sa difficulté. En effet, les principaux syndicats nationaux du secteur (CGT, FSU, FO et SUD) se déclarent opposés aux FCS, le SNCS-FSU,  le SNTRS-CGT et le SNPREES-FO, chacun à leur manière, affirment qu’ils ne présenteront ni ne soutiendront aucune liste aux élections des instances des FCS. C’est un point d’appui pour tous les personnels. Le consensus tant espéré par le gouvernement est loin d’être acquis :

  • L’ensemble des syndicats des universités Paris-Sorbonne, Pierre-et-Marie-Curie et Muséum national d’histoire naturelle ont pris une position commune :  » Non à la disparition de nos établissements et des statuts de fonctionnaires d’Etat sous l’égide d’une fondation de droit privé » (voir Informations ouvrières, n° 179, 14 décembre).
  • A l’appel de leurs syndicats CFDT, CGT, FO, FSU (SNASUB et SNESUP), UNSA (AetI et SNPTES), les personnels de l’université de Pau sont allés, le 16 décembre, en manifestation à la préfecture pour affirmer leur refus « que l’université ou les personnels payent cette rigueur et qu’il n’est pas question de régler cette baisse de budget (4millions d’euros—NDR) en utilisant comme levier le gel des postes (enseignantschercheurs et Biatoss), le gel des régimes indemnitaires, la diminution des budgets de fonctionnement allouées aux composantes, la qualité de l’offre de formation. »

(1) Pôle de recherche et d’enseignement supérieur.
(2)   Agence nationale pour la recherche.
(3)   Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur.
(4)   Société d’accélération de transfert de technologie.
(5)    Laboratoire d’excellence.
(6)    Investissement d’excellence.
(7)    Institut de recherche technologique.
(8)    Institut d’excellence sur les énergies décarbonnées.

A propos de Comité Les Ulis Orsay Parti Ouvrier Indépendant

Qui sommes-nous ? Le Parti ouvrier indépendant a été constitué en juin 2008. Il combat pour le socialisme, la République et la démocratie. Le POI affirme : la démocratie, la défense des intérêts ouvriers et populaires, exigent de s’engager sur la voie de la rupture avec l’Union européenne et de la liquidation des institutions de la Ve République. Le POI combat pour un authentique gouvernement de défense des travailleurs et de la démocratie, appuyé sur une Assemblée constituante. manifestation du 30-09 Photo: JM Rillon Seul un gouvernement qui s’affranchirait du carcan du traité de Maastricht serait à même de prendre les mesures urgentes de sauvegarde de la population : l’interdiction des licenciements, le retour aux services publics de l’ensemble des secteurs (poste, chemins de fer, hôpitaux, en cours de privatisation), le retour à la Sécurité sociale de 1945, le rétablissement de l’ensemble des moyens nécessaires à l’école publique, aux hôpitaux, etc. Le POI se prononce pour l’annulation pure et simple de la dette qui a été fabriquée de toutes pièces par les capitalistes et les spéculateurs. Cette dette n’est pas celle du peuple, il n’a pas à la payer. Le POI combat pour la défense de la République une et indivisible, contre la « régionalisation » du pays, contre la remise en cause des droits égaux pour tous les citoyens, contre l’éclatement des conventions collectives nationales et des statuts nationaux. Le POI est membre de l’Entente internationale des travailleurs et des peuples qui regroupe, dans soixante pays, des organisations indépendantes luttant contre la guerre et l’exploitation. Le POI est une construction commune de militants d’origines diverses du mouvement ouvrier. Il vous invite à construire ensemble dans ce pays l’authentique parti ouvrier indépendant dont les travailleurs et le peuple ont besoin. Lire aussi le Manifeste du POI. >>>> http://parti-ouvrier-independant.fr/le-manifeste-de-fondation-du-parti-ouvrier-independant/

Parti guinéen du renouveau ... |
POUR LA VERITABLE LIBERTE |
kamalamari |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le temps, la ville et l'urb...
| regismorra
| Notre si belle et si chère ...