DEFENDRE LA REPUBLIQUE - NON A LA RIGUEUR, TRACTS du Comité Les Ulis Orsay

Non à la ratification du TSCG!(*) L’unité doit se réaliser pour repousser ce traité

En juillet 2011, le président Nicolas Sarkozy a souhaité inscrire la règle d’or dans la constitution française, c’est-à-dire l’obligation Non à la ratification du TSCG!(*) L'unité doit se réaliser pour repousser ce traité dans DEFENDRE LA REPUBLIQUE - NON A LA RIGUEUR POI-ulis-tract-mars-2012de réduire les déficits publics et la dette de l’état. Au nom de cette règle, on étrangle aujourd’hui le peuple grec. De peur de ne pas avoir la majorité sur cette modification, il a alors renoncé à convoquer le congrès.

Face aux difficultés croissantes d’instaurer la règle d’or dans chaque pays, l’Union Européenne envisage aujourd’hui un nouveau traité pour que cette règle soit inscrite dans les constitutions de tous les pays de l’Union : le TSCG(*). Ce traité signé à Bruxelles par N. Sarkozy le 2 mars 2012 va encore plus loin. S’il était ratifié par la France, ce super Maastricht imposerait que toute revendication deviendrait anticonstitutionnelle.

Non à la ratification du TSCG!(*)

L’unité doit se réaliser pour repousser ce traité

Pour tous habitants des Ulis et des environs confrontés à la réduction des services publics, la ratification du TSCG signifierait:

- qu’à la volonté de maintenir ces services serait opposée la règle d’or.

- qu’à notre exigence de maintien du centre d’assurance maladie des Ulis, comme des 5 autres, que la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de l’Essonne (CPAM) veut fermer, son directeur s’y opposerait en déclarant notre demande anticonstitutionnelle.

 

Pourtant la possibilité de maintenir ces 6 centres existe et s’est déjà exprimée.

  • Notre parti, le POI, dans sa campagne contre ces fermetures a rassemblé 3500 signatures en Essonne dont près de 400 aux Ulis.
  • Les syndicats de la Sécurité sociale ont, de leur côté, dans l’unité, recueilli plusieurs milliers de signatures.
  • L’union des syndicats Force Ouvrière de l’Essonne s’est prononcée contre la fermeture des centres d’assurance maladie.
  • Le conseil général lui même, dans sa séance du 26 septembre 2011, après avoir délibéré, a déclaré qu’il  »s’oppose à la fermeture de 6 des 9 centres existants… (et ) exige de mettre un terme à ce choix politique et d’en finir avec… les budgets de rigueur ».
  • Dans la foulée de cette prise de position la sénatrice PS Claire Lise Campion, également membre du conseil général, écrivait au directeur de la CPAM de l’Essonne. Après avoir souligné qu’il « est en effet impensable que ce service public de la santé s’éloigne des usagers », elle ajoutait  » je vous demande donc également de bien vouloir annuler ce plan car je confirme que la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) est totalement incompatible avec la notion d’organismes sociaux ».

Ne doutons pas que d’autres prises de position viendront.

Peut-on s’engager contre la fermeture des services publics sans s’engager résolument contre la règle d’or et contre la ratification du traité qui exige son inscription dans la constitution ?

Aucun doute ne peut exister sur cette question. «Le contexte de réductions budgétaires liées au remboursement de la dette publique impliquait de tels arbitrages». Telle est la réponse négative apportée par l’inspection académique d’Evry à une délégation d’enseignants et de parents du lycée de l’Essouriau venue exiger le maintien des 11 postes supprimés.

Il y a urgence à se rassembler car pour l’heure l’Assemblée nationale à majorité de droite, comme le Sénat à majorité de gauche, ont entériné par un vote la possibilité de ratifier le traité.

Voilà pourquoi le POI :

► vous appelle également à nous aider à rompre la loi du silence sur ce traité,

► vous appelle à signer et à faire signer la pétition pour exiger que ce traité ne soit pas ratifié.

 ___________________________________________________________

Le Parti Ouvrier Indépendant a programmé 300 réunions sur le pays pour débattre de cette question.

Achetez le numéro spécial d’Informations ouvrières analysant ce traité (0,50 euro).

Visitez le blog du comité du POI des Ulis/ Orsay : http://poiulisorsay.unblog.fr/

_______________________________________________________________________________________________________

(*) TSCG = Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance au sein de l’union économique et monétaire.

Mots-clefs :

A propos de Comité Les Ulis Orsay Parti Ouvrier Indépendant

Qui sommes-nous ? Le Parti ouvrier indépendant a été constitué en juin 2008. Il combat pour le socialisme, la République et la démocratie. Le POI affirme : la démocratie, la défense des intérêts ouvriers et populaires, exigent de s’engager sur la voie de la rupture avec l’Union européenne et de la liquidation des institutions de la Ve République. Le POI combat pour un authentique gouvernement de défense des travailleurs et de la démocratie, appuyé sur une Assemblée constituante. manifestation du 30-09 Photo: JM Rillon Seul un gouvernement qui s’affranchirait du carcan du traité de Maastricht serait à même de prendre les mesures urgentes de sauvegarde de la population : l’interdiction des licenciements, le retour aux services publics de l’ensemble des secteurs (poste, chemins de fer, hôpitaux, en cours de privatisation), le retour à la Sécurité sociale de 1945, le rétablissement de l’ensemble des moyens nécessaires à l’école publique, aux hôpitaux, etc. Le POI se prononce pour l’annulation pure et simple de la dette qui a été fabriquée de toutes pièces par les capitalistes et les spéculateurs. Cette dette n’est pas celle du peuple, il n’a pas à la payer. Le POI combat pour la défense de la République une et indivisible, contre la « régionalisation » du pays, contre la remise en cause des droits égaux pour tous les citoyens, contre l’éclatement des conventions collectives nationales et des statuts nationaux. Le POI est membre de l’Entente internationale des travailleurs et des peuples qui regroupe, dans soixante pays, des organisations indépendantes luttant contre la guerre et l’exploitation. Le POI est une construction commune de militants d’origines diverses du mouvement ouvrier. Il vous invite à construire ensemble dans ce pays l’authentique parti ouvrier indépendant dont les travailleurs et le peuple ont besoin. Lire aussi le Manifeste du POI. >>>> http://parti-ouvrier-independant.fr/le-manifeste-de-fondation-du-parti-ouvrier-independant/

Parti guinéen du renouveau ... |
POUR LA VERITABLE LIBERTE |
kamalamari |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le temps, la ville et l'urb...
| regismorra
| Notre si belle et si chère ...