DEFENDRE LA REPUBLIQUE - NON A LA RIGUEUR

. LE SIMPLE RESPECT DE LA DÉMOCRATIE EXIGERAIT DE RENONCER À LA RATIFICATION DU TRAITÉ DE BRUXELLES

République tchèque, 21 avril : à l’appel des syndicats, cent vingt mille travailleurs manifestent à Prague pour s’opposer aux mesures gouvernementales contre les retraites et le système de santé. Mesures « justifiées » par le gouvernement au nom de la réduction des déficits publics. Comme les travailleurs espagnols en grève générale le 29 mars, les travailleurs tchèques disent : « Nous devons nous serrer la ceinture à cause des dettes, mais ce n’est pas nous qui les avons faites. »

Pays-Bas, 21 avril : la coalition gouvernementale éclate. Elle a été incapable de trouver un accord autour d’un plan de 16 milliards d’euros d’économies pour « réduire le déficit public ». Immédiatement, les agences de notation menacent les Pays-Bas de la perte de leur note AAA.

France, 22 avril : un immense rejet s’exprime lors du premier tour de l’élection présidentielle. Un rejet qui approfondit ce qui s’est exprimé lors de la victoire du vote « non au traité constitutionnel », le 29 mai 2005. Un rejet de toutes les politiques imposées depuis vingt ans en application du traité de Maastricht par les gouvernements.

. LE SIMPLE RESPECT DE LA DÉMOCRATIE EXIGERAIT DE RENONCER À LA RATIFICATION DU TRAITÉ DE BRUXELLES dans DEFENDRE LA REPUBLIQUE - NON A LA RIGUEUR capture-d_c3a9cran-2012-04-11-c3a0-11-06-58« Un vote de crise, comme dans toute l’Europe, avec la sanction du pouvoir en place »(Le Progrès de Lyon). Au lendemain de ce premier tour de l’élection présidentielle, le président de la Commission européenne, M. Barroso, appelle à ne « pas céder » et à « introduire plus d’Europe ».

Plus d’Europe ? Cela veut dire faire ratifier le nouveau traité européen, le TSCG, et donc imposer la dictature de la troïka (Fonds monétaire international, Union européenne et Banque centrale européenne) qui pille et détruit tout.

Cependant, force est de le constater : le 22 avril au soir, ce fut silence radio et TV de tous les candidats sur la question cruciale du traité TSCG.

Le simple respect de la démocratie exigerait qu’il soit tenu compte du vote du 22 avril. En commençant par renoncer à la ratification du traité TSCG.

Dans tout le pays, des militants PS, PCF, PG, POI, des élus, des syndicalistes appellent à préparer une manifestation nationale unitaire pour empêcher sa ratification.

 

NON À LA RATIFICATION DU NOUVEAU TRAITÉ EUROPÉEN !

MANIFESTATION NATIONALE POUR L’EMPÊCHER

Signez l’appel, constituons ensemble nos comités

contre la ratification du traité, pour la manifestation nationale.

A Paris, le 3 juin, des militants de Grèce, d’Espagne, d’Irlande et d’autres pays d’Europe

expliqueront le combat qu’ils mènent pour que ce traité ne soit pas ratifié !

Participez à ce meeting.

______________________________

Le Tract en PDF : fichier pdf Tract 25 04 12

Mots-clefs :,

A propos de Comité Les Ulis Orsay Parti Ouvrier Indépendant

Qui sommes-nous ? Le Parti ouvrier indépendant a été constitué en juin 2008. Il combat pour le socialisme, la République et la démocratie. Le POI affirme : la démocratie, la défense des intérêts ouvriers et populaires, exigent de s’engager sur la voie de la rupture avec l’Union européenne et de la liquidation des institutions de la Ve République. Le POI combat pour un authentique gouvernement de défense des travailleurs et de la démocratie, appuyé sur une Assemblée constituante. manifestation du 30-09 Photo: JM Rillon Seul un gouvernement qui s’affranchirait du carcan du traité de Maastricht serait à même de prendre les mesures urgentes de sauvegarde de la population : l’interdiction des licenciements, le retour aux services publics de l’ensemble des secteurs (poste, chemins de fer, hôpitaux, en cours de privatisation), le retour à la Sécurité sociale de 1945, le rétablissement de l’ensemble des moyens nécessaires à l’école publique, aux hôpitaux, etc. Le POI se prononce pour l’annulation pure et simple de la dette qui a été fabriquée de toutes pièces par les capitalistes et les spéculateurs. Cette dette n’est pas celle du peuple, il n’a pas à la payer. Le POI combat pour la défense de la République une et indivisible, contre la « régionalisation » du pays, contre la remise en cause des droits égaux pour tous les citoyens, contre l’éclatement des conventions collectives nationales et des statuts nationaux. Le POI est membre de l’Entente internationale des travailleurs et des peuples qui regroupe, dans soixante pays, des organisations indépendantes luttant contre la guerre et l’exploitation. Le POI est une construction commune de militants d’origines diverses du mouvement ouvrier. Il vous invite à construire ensemble dans ce pays l’authentique parti ouvrier indépendant dont les travailleurs et le peuple ont besoin. Lire aussi le Manifeste du POI. >>>> http://parti-ouvrier-independant.fr/le-manifeste-de-fondation-du-parti-ouvrier-independant/

Parti guinéen du renouveau ... |
POUR LA VERITABLE LIBERTE |
kamalamari |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le temps, la ville et l'urb...
| regismorra
| Notre si belle et si chère ...