COMMUNIQUES

Grégory Chaboussant – candidat du POI dans la Ve circonscription de l’Essonne (Bièvres, Saclay, Saint-Aubin, Vauhallan, Verrières-le-Buisson, Villiers-le-Bâcle, Gif-sur-Yvette, Les Ulis, Bures-sur-Yvette et Orsay)

UNITÉ SANS PRÉALABLE NI CONDITION POUR BLOQUER LE NOUVEAU TRAITE EUROPÉEN

Une autre politique est-elle possible dans le cadre des traités de l’Union européenne? 

La réponse des peuples est NON ! Le POI se prononce contre la ratification du Traité de Bruxelles «TSCG».

___________________________________

Madame, monsieur,

Vous allez recevoir, sous peu, comme tous les citoyens de la 5e circonscription de l’Essonne, la profession de foi que je présente au nom du Parti Ouvrier Indépendant (POI). Je m’adresse à vous car vous êtes parmi les 45000 citoyens qui, dans tout le pays, avez signé l’appel « NON à la ratification du traité de Bruxelles, dit TSCG ». Je m’adresse aussi à tous ceux qui ont soutenu les initiatives du POI contre la fermeture du centre de Sécurité Sociale des Ulis, pour défendre l’hôpital d’Orsay contre la menace de fermeture de services, pour une loi interdisant les licenciements, contre la privatisation de la Poste.

S’ajoutant aux diktats de l’Union Européenne, la dictature de la dette ne peut qu’aggraver la situation. Or, depuis l’élection de François Hollande, il est beaucoup question de « renégocier » le traité TSCG afin d’y ajouter un « pacte de croissance ».

S’agirait-il alors de faire supprimer :

1) L’article 3-2 qui oblige à inscrire l’austérité (« règle d’or ») dans la Constitution (ou les lois de finances), dans le but de contraindre les syndicats à s’inscrire dans l’austérité permanente ?

2) L’article 4 qui, obligeant de réduire de 5% par an la dette de l’Etat, signifierait dès 2013 de couper plus de 80 milliards d’euros dans le budget (bien plus que le budget de l’Education nationale) ?

3) L’article 3-1 qui obligerait à réduire de 80 milliards d’euros le déficit de l’Etat dès l’an prochain ? Sans aucun doute, une telle suppression ferait disparaître autant d’obstacles aux revendications des travailleurs et de la population. Mais si tel n’est pas l’objet de la «renégociation», si le traité «renégocié» persistait à imposer la «règle d’or», cela aboutirait à continuer cette politique, dictée par l’Union européenne, qui ouvre la voie au chaos. Pour le POI, rien n’est plus urgent que de travailler à la réalisation de l’unité pour arrêter la spirale infernale qui aboutit à liquider/privatiser la Recherche, domaine dans lequel je travaille, à liquider les acquis sociaux, les services publics …en France comme en Espagne, en Irlande, en Grèce…

Je me suis adressé le 11 avril dernier aux candidats du PS et du Front de Gauche de cette circonscription pour leur proposer d’agir ensemble (en incluant la possibilité d’une manifestation nationale) contre la ratification du traité TSCG. A ce jour, ils n’ont pas encore répondu.

Dans cet esprit, pour contribuer à cette mobilisation, je vous invite à participer au meeting du 3 juin à Paris auquel prendront part des travailleurs et militants de Grèce, d’Allemagne, d’Espagne, d’Irlande et de France unis dans le combat contre l’austérité dans toute l’Europe, contre la dictature de la troïka, contre la ratification du traité TSCG.

•  Je vous invite à signer et à faire signer l’appel ci-joint.
•  Je vous invite à manifester votre rejet de l’Union européenne en soutenant ma candidature.Grégory Chaboussant - candidat du POI dans la Ve circonscription de l’Essonne (Bièvres, Saclay, Saint-Aubin, Vauhallan, Verrières-le-Buisson, Villiers-le-Bâcle, Gif-sur-Yvette, Les Ulis, Bures-sur-Yvette et Orsay) dans COMMUNIQUES DSC_0006-copie-204x300
•  Je vous invite à faire part de vos observations, critiques et suggestions à Ulis.Poi@gmail.com
•  Je vous invite à une réunion politique le 7 juin à la Maison Pour Tous des Amonts (à partir de 20H) où nous discuterons, entre autres, des moyens de conjuguer nos efforts pour que ce traité ne soit pas ratifié.
•  Je vous invite à consulter notre site internet http://poiulisorsay.unblog.fr/

 

Grégory Chaboussant, chercheur dans un grand organisme de recherche publique,

syndicaliste, participe avec nombre de ses collègues à la défense de la Recherche

publique, notamment contre les plans dévastateurs du gouvernement Sarkozy-Fillon.

_____________________________________

CETTE DETTE N’EST PAS CELLE DU PEUPLE : STOP AU PAIEMENT DE LA DETTE !

CELA NE PEUT PLUS DURER !

IL EST URGENT D’INVERSER LE COURS DES CHOSES

_____________________________________

CHANGER LE COURS DES CHOSES, C’EST PRENDRE DES MESURES D’URGENCE

Le blocage des plans de licenciements, et la garantie par l’État du maintien des emplois et des sites.

L’arrêt du démantèlement de la fonction publique et la préservation des services publics.

L’augmentation générale des salaires.

Le retour à la Sécurité sociale de 1945 fondée sur le salaire différé.

L’abrogation de la contre-réforme des retraites.

Les moyens donnés à l’école publique pour garantir l’égal accès à une instruction publique, gratuite, laïque.

L’arrêt des plans de destruction de le recherche publique et de privatisation des universités.

L’abrogation de la réforme territoriale, le rétablissement de la libre administration des communes.

 

Au plan local, cela devrait se traduire

-  Par l’annulation du plan de fermeture des centres d’assurance maladie (dont celui des Ulis).

-  Par l’annulation du projet de fermeture du service de réanimation de l’hôpital d’Orsay

et son maintien en tant qu’hôpital de proximité et de plein exercice.

-  La rénovation de la faculté d’Orsay sur son site actuel et l’annulation du déménagement.

-  Par le fonctionnement correct de la ligne B du RER et le retrait des menaces de privatisation.

_____________________________________

TOUS LES ARTICLES DU COMITE SUR LES LEGISLATIVES 2012

POI-r%C3%A9union-7-JUIN 5e circonscription Cantons : Bièvres dans COMMUNIQUES

Mots-clefs :, , , , , , , , , , , , , , , ,

A propos de Comité Les Ulis Orsay Parti Ouvrier Indépendant

Qui sommes-nous ? Le Parti ouvrier indépendant a été constitué en juin 2008. Il combat pour le socialisme, la République et la démocratie. Le POI affirme : la démocratie, la défense des intérêts ouvriers et populaires, exigent de s’engager sur la voie de la rupture avec l’Union européenne et de la liquidation des institutions de la Ve République. Le POI combat pour un authentique gouvernement de défense des travailleurs et de la démocratie, appuyé sur une Assemblée constituante. manifestation du 30-09 Photo: JM Rillon Seul un gouvernement qui s’affranchirait du carcan du traité de Maastricht serait à même de prendre les mesures urgentes de sauvegarde de la population : l’interdiction des licenciements, le retour aux services publics de l’ensemble des secteurs (poste, chemins de fer, hôpitaux, en cours de privatisation), le retour à la Sécurité sociale de 1945, le rétablissement de l’ensemble des moyens nécessaires à l’école publique, aux hôpitaux, etc. Le POI se prononce pour l’annulation pure et simple de la dette qui a été fabriquée de toutes pièces par les capitalistes et les spéculateurs. Cette dette n’est pas celle du peuple, il n’a pas à la payer. Le POI combat pour la défense de la République une et indivisible, contre la « régionalisation » du pays, contre la remise en cause des droits égaux pour tous les citoyens, contre l’éclatement des conventions collectives nationales et des statuts nationaux. Le POI est membre de l’Entente internationale des travailleurs et des peuples qui regroupe, dans soixante pays, des organisations indépendantes luttant contre la guerre et l’exploitation. Le POI est une construction commune de militants d’origines diverses du mouvement ouvrier. Il vous invite à construire ensemble dans ce pays l’authentique parti ouvrier indépendant dont les travailleurs et le peuple ont besoin. Lire aussi le Manifeste du POI. >>>> http://parti-ouvrier-independant.fr/le-manifeste-de-fondation-du-parti-ouvrier-independant/

Parti guinéen du renouveau ... |
POUR LA VERITABLE LIBERTE |
kamalamari |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le temps, la ville et l'urb...
| regismorra
| Notre si belle et si chère ...