INFO POI NATIONAL

La Région Ile-de-France délocalise, Hollande dit que « les règles ont été respectées »

Le Syndicat des Transports d’Île de France (STIF), ne renouvellera pas son contrat avec la société Webhelp. Les appels téléphoniques vers l’Agence solidarité transport, qui renseigne les bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active et de la Couverture Maladie Universelle, sont actuellement assurés par cette société. À partir du 1er février 2013, ils devraient être assurés par un prestataire qui dispose d’une plate-forme au Maroc.

En conséquence, deux sites d’assistance de Welhelp, l’un à Fontenay-le-Comte, en Vendée, et l’autre à Saint-Avold, en Moselle, fermeraient, entraînant la suppression de 80 emplois. Selon Webhelp, la Région ne renouvelle pas le contrat à cause du prix de l’heure des centres d’appel, en France : 28 euros contre 14 au Maroc. Il indique également n’avoir aucune solution de remplacement pour ses salariés.

Le STIF dépend de la Région Ile-de-France dont le président est le socialiste Jean-Paul Huchon. Hier, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, s’est adressé à Jean-Paul Huchon. Il souhaite que « dans les services publics, dans la commande publique, nous ne soyons pas prisonniers des règles qui consistent à délocaliser les emplois ».

Le même jour, François Hollande a affirmé que les « règles ont été respectés » par le STIF. « Il y a aussi, a précisé le président de la République, ces contraintes qui existent au plan européen et qui doivent être respectées […] Je ne suis pas favorable à ce que nous entrions dans une surenchère protectionniste ».

http://parti-ouvrier-independant.fr/

à lire aussi :

http://poiulisorsay.unblog.fr/2012/04/29/menace-de-privatisation-du-rer-b-%2525C2%2525AB-les-responsables-de-cette-situation-c%2525E2%252580%252599est-la-region-c%2525E2%252580%252599est-le-stif-qui-a-ordonne-tout-ca-%2525C2%2525BB/

Mots-clefs :, , ,

A propos de Comité Les Ulis Orsay Parti Ouvrier Indépendant

Qui sommes-nous ? Le Parti ouvrier indépendant a été constitué en juin 2008. Il combat pour le socialisme, la République et la démocratie. Le POI affirme : la démocratie, la défense des intérêts ouvriers et populaires, exigent de s’engager sur la voie de la rupture avec l’Union européenne et de la liquidation des institutions de la Ve République. Le POI combat pour un authentique gouvernement de défense des travailleurs et de la démocratie, appuyé sur une Assemblée constituante. manifestation du 30-09 Photo: JM Rillon Seul un gouvernement qui s’affranchirait du carcan du traité de Maastricht serait à même de prendre les mesures urgentes de sauvegarde de la population : l’interdiction des licenciements, le retour aux services publics de l’ensemble des secteurs (poste, chemins de fer, hôpitaux, en cours de privatisation), le retour à la Sécurité sociale de 1945, le rétablissement de l’ensemble des moyens nécessaires à l’école publique, aux hôpitaux, etc. Le POI se prononce pour l’annulation pure et simple de la dette qui a été fabriquée de toutes pièces par les capitalistes et les spéculateurs. Cette dette n’est pas celle du peuple, il n’a pas à la payer. Le POI combat pour la défense de la République une et indivisible, contre la « régionalisation » du pays, contre la remise en cause des droits égaux pour tous les citoyens, contre l’éclatement des conventions collectives nationales et des statuts nationaux. Le POI est membre de l’Entente internationale des travailleurs et des peuples qui regroupe, dans soixante pays, des organisations indépendantes luttant contre la guerre et l’exploitation. Le POI est une construction commune de militants d’origines diverses du mouvement ouvrier. Il vous invite à construire ensemble dans ce pays l’authentique parti ouvrier indépendant dont les travailleurs et le peuple ont besoin. Lire aussi le Manifeste du POI. >>>> http://parti-ouvrier-independant.fr/le-manifeste-de-fondation-du-parti-ouvrier-independant/

Parti guinéen du renouveau ... |
POUR LA VERITABLE LIBERTE |
kamalamari |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le temps, la ville et l'urb...
| regismorra
| Notre si belle et si chère ...