DEFENDRE LA REPUBLIQUE - NON A LA RIGUEUR

Le Conseil constitutionnel a validé le principe de la règle d’or – Le Parti Ouvrier indépendant a appelé “à amplifier le mouvement pour une manifestation nationale unitaire à Paris”,

Le Conseil constitutionnel a validé le principe de transcription dans le droit français de la règle d’or qui limite notamment à 0,5% du PIB le déficit public. L’affaire pourrait se faire via une simple loi organique. Après avoir pris acte de la décision du Conseil constitutionnel pour qui “le traité sur la coordination, la stabilité et la gouvernance signé à Bruxelles le 2 mars 2012, ne comportait aucune clause contraire à la Constitution“, François Hollande a aussitôt demandé au gouvernement “de préparer rapidement un projet de loi autorisant la ratification du traité ainsi qu’un projet de loi organique destiné à garantir la bonne application de ce texte“.

La Présidence de la Ve République argue de sa décision en mettant en avant que “Le Conseil européen des 28 et 29 juin derniers a permis de compléter ce traité par un accord sur un pacte de croissance et des avancées importantes dans le domaine de l’union bancaire“. Des voix s’élèvent précisément sur ce point.

Je ne suis pas d’accord, ça n’est pas la renégociation annoncée par François Hollande durant sa campagne », “il faut l’engager, la renégociation” s’est récriée la sénatrice Marie-Noëlle Lienemann, membre du courant socialiste “Un mode d’avance“. La sénatrice de Paris a déclaré hier sur France Info qu’elle ne votera pas le traité de stabilité budgétaire européen. ”Je ne pense pas que je serai la seule” à ne pas voter ce texte au PS. “En tout cas on est très nombreux à ne pas vouloir l’approuver“, a-t-elle rajouté. ”Je ne veux absolument pas nuire au succès de François Hollande et de son gouvernement. La gauche doit réussir. Mais mon intime conviction, c’est qu’on est en train de refaire des erreurs qu’on a commises par le passé. Je suis persuadée que la défaite de Lionel Jospin en 2002 tient pour une part à l’acceptation du traité d’Amsterdam“, a-t-elle dit. ”Tout cela me parait d’un grand danger, c’est l’austérité à vie“, a-t-elle redit.

M. Coquerel, secrétaire national du Parti de Gauche, a déclaré pour sa part : ”Ce traité n’est pas mineur, il remet en question la souveraineté du parlement national sur le budget, ce qui n’est pas mince (…) C’est vraiment un changement constitutionnel. Il faut que le peuple se prononce et c’est pour ça que nous on est pour un référendum“, a-t-il ajouté.

Le Parti Ouvrier indépendant qui s’est adressé cet été à toutes les organisations et partis se réclamant de la défense des intérêts des travailleurs et de la démocratie, a appelé “à amplifier le mouvement pour une manifestation nationale unitaire à Paris”, “pour faire échec à la ratification du traité TSCG”. Quelques 60.000 militants et citoyens ont signé l’appel du POI dans ce sens dont un millier en ligne sur le site internet du M’PEP.

A propos de Comité Les Ulis Orsay Parti Ouvrier Indépendant

Qui sommes-nous ? Le Parti ouvrier indépendant a été constitué en juin 2008. Il combat pour le socialisme, la République et la démocratie. Le POI affirme : la démocratie, la défense des intérêts ouvriers et populaires, exigent de s’engager sur la voie de la rupture avec l’Union européenne et de la liquidation des institutions de la Ve République. Le POI combat pour un authentique gouvernement de défense des travailleurs et de la démocratie, appuyé sur une Assemblée constituante. manifestation du 30-09 Photo: JM Rillon Seul un gouvernement qui s’affranchirait du carcan du traité de Maastricht serait à même de prendre les mesures urgentes de sauvegarde de la population : l’interdiction des licenciements, le retour aux services publics de l’ensemble des secteurs (poste, chemins de fer, hôpitaux, en cours de privatisation), le retour à la Sécurité sociale de 1945, le rétablissement de l’ensemble des moyens nécessaires à l’école publique, aux hôpitaux, etc. Le POI se prononce pour l’annulation pure et simple de la dette qui a été fabriquée de toutes pièces par les capitalistes et les spéculateurs. Cette dette n’est pas celle du peuple, il n’a pas à la payer. Le POI combat pour la défense de la République une et indivisible, contre la « régionalisation » du pays, contre la remise en cause des droits égaux pour tous les citoyens, contre l’éclatement des conventions collectives nationales et des statuts nationaux. Le POI est membre de l’Entente internationale des travailleurs et des peuples qui regroupe, dans soixante pays, des organisations indépendantes luttant contre la guerre et l’exploitation. Le POI est une construction commune de militants d’origines diverses du mouvement ouvrier. Il vous invite à construire ensemble dans ce pays l’authentique parti ouvrier indépendant dont les travailleurs et le peuple ont besoin. Lire aussi le Manifeste du POI. >>>> http://parti-ouvrier-independant.fr/le-manifeste-de-fondation-du-parti-ouvrier-independant/

Parti guinéen du renouveau ... |
POUR LA VERITABLE LIBERTE |
kamalamari |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le temps, la ville et l'urb...
| regismorra
| Notre si belle et si chère ...