AGENDA, INFO POI NATIONAL

Non à la ratification du traité européen TSCG ! Députés PS, Verts, PG, PCF, votez non ! Tous en manifestation le 30 septembre !

Début octobre, le gouvernement Hollande-Ayrault, contrairement aux engagements électoraux, soumet pour ratification au Parlement le traité TSCG (pacte budgétaire). Au nom de l’UMP, Copé a annoncé qu’il voterait pour. C’est normal : ce traité rédigé par Sarkozy et Merkel (et pas une ligne n’en a été changée depuis) grave dans le marbre l’obligation de l’austérité, et le renoncement à toute souveraineté.

C’est Maastricht en pire. Et cela :

Non à la ratification du traité européen TSCG ! Députés PS, Verts, PG, PCF, votez non ! Tous en manifestation le 30 septembre ! dans AGENDA vignette-bn

— au moment où en Grèce, la troïka Union européenne- FMI-Banque centrale européenne prétend imposer la semaine de travail de six jours, qui s’ajoute aux mémorandums destructeurs qui frappent ce pays depuis deux ans ;
— au moment où en Espagne, Rajoy impose le plan de l’Union européenne, contre lequel les syndicats appellent à la marche nationale sur Madrid le 15 septembre.

Le 30 septembre, nous manifesterons

avec tous ceux qui veulent bloquer le TSCG !

Depuis plus de six mois, le POI a proposé aux partis qui se prononcent contre la ratification (en particulier ceux du Front de gauche) une manifestation nationale. Aujourd’hui, la date du 30 septembre est annoncée.

Le bureau national du POI regrette le caractère tardif de cet appel qui pourrait limiter la possibilité d’une montée la plus massive possible pour balayer le traité. Mais le POI n’a pas d’intérêts distincts de ceux de l’ensemble des travailleurs et des militants qui veulent interdire au gouvernement de faire passer le rouleau compresseur de l’austérité.

Députés PS, Verts, PG, PCF, ne votez pas avec l’UMP la ratification du traité TSCG !

Voter non, c’est la démocratie !

70 000 signatures ont été recueillies sur l’appel du POI. Dans 120 localités, des comités pour l’unité contre la ratification se sont constitués, rassemblant avec les militants du POI des milliers de travailleurs et de militants de toutes tendances (PS, PCF, PG, etc.), des syndicalistes de toutes origines, des élus, des démocrates, des républicains. Avec eux, nous irons voir ces députés. Nous exigerons d’eux : la démocratie, c’est que la volonté du peuple (qui a rejeté le TCE en 2005) soit respectée, la démocratie, c’est que vous votiez non !

Le Parti ouvrier indépendant appelle à se joindre à la manifestation du 30 septembre pour dire : non à la ratification du TSCG et aux mesures d’austérité et de régression qui en découlent.

C’est un fait : au moment même où la Banque centrale européenne, appuyée par Hollande, décide de renflouer sans limite les banquiers et les spéculateurs, le gouvernement entreprend :

— de généraliser la précarité de la jeunesse avec les « emplois d’avenir » ;
— de contraindre les organisations syndicales à remettre en cause les garanties collectives, sous couvert d’« accords compétitivité-emploi » ;

— d’accompagner les plans de destruction des emplois à PSA, à Doux, à Sanofi… ;
— de préparer la réforme du financement de la Sécurité sociale, un pas de plus vers son démantèlement ;

— de décréter l’acte III de la décentralisation qui menace l’existence des communes et des départements.

Contraindre le gouvernement à renoncer à faire ratifier le TSCG porterait un coup d’arrêt à cette spirale de des- truction. Le 30 septembre, avec tous les manifestants, nous exigerons du gouvernement Hollande : « Renoncez à présenter votre projet de ratification », et des députés de la majorité : « Votez non à la ratification ».

Le POI, qui se prononce pour la rupture avec l’Union européenne, appelle ses adhérents à préparer la manifestation du 30 septembre sur un objectif : aider les travailleurs des villes et des campagnes, la jeunesse, les actifs et les retraités, à rassembler leurs forces pour bloquer la machine de destruction de l’Union européenne, bloquer le TSCG, bloquer les plans d’austérité et les contre-réformes.

A la veille d’une vague d’austérité sans précédent, le POI s’engage à poursuivre et intensifier la bataille la plus large pour réaliser l’unité contre la ratification. Plus que jamais déterminés à favoriser l’action commune, nous nous adresserons à nouveau, en ce sens, aux partis qui se réclament de la classe ouvrière et de la démocratie. Et dans le même mouvement, nous inviterons tous les manifestants, tous ceux qui refusent de renoncer, à constituer et à renforcer les comités pour l’unité contre la ratification, et demain, si le gouvernement passait outre, les comités pour l’unité pour l’abrogation du traité et de toutes les mesures qui en découlent.

PARTOUT, CONSTITUONS ET RENFORÇONS LES COMITÉS POUR L’UNITÉ CONTRE LA RATIFICATION !

PARTOUT : UNITÉ CONTRE LE TSCG, UNITÉ CONTRE L’AUSTÉRITÉ !

TOUS EN MANIFESTATION LE 30 SEPTEMBRE

Adopté à l’unanimité par le bureau national du POI le samedi 8 septembre 2012 à 16 heures.

Mots-clefs :, , , , ,

A propos de Comité Les Ulis Orsay Parti Ouvrier Indépendant

Qui sommes-nous ? Le Parti ouvrier indépendant a été constitué en juin 2008. Il combat pour le socialisme, la République et la démocratie. Le POI affirme : la démocratie, la défense des intérêts ouvriers et populaires, exigent de s’engager sur la voie de la rupture avec l’Union européenne et de la liquidation des institutions de la Ve République. Le POI combat pour un authentique gouvernement de défense des travailleurs et de la démocratie, appuyé sur une Assemblée constituante. manifestation du 30-09 Photo: JM Rillon Seul un gouvernement qui s’affranchirait du carcan du traité de Maastricht serait à même de prendre les mesures urgentes de sauvegarde de la population : l’interdiction des licenciements, le retour aux services publics de l’ensemble des secteurs (poste, chemins de fer, hôpitaux, en cours de privatisation), le retour à la Sécurité sociale de 1945, le rétablissement de l’ensemble des moyens nécessaires à l’école publique, aux hôpitaux, etc. Le POI se prononce pour l’annulation pure et simple de la dette qui a été fabriquée de toutes pièces par les capitalistes et les spéculateurs. Cette dette n’est pas celle du peuple, il n’a pas à la payer. Le POI combat pour la défense de la République une et indivisible, contre la « régionalisation » du pays, contre la remise en cause des droits égaux pour tous les citoyens, contre l’éclatement des conventions collectives nationales et des statuts nationaux. Le POI est membre de l’Entente internationale des travailleurs et des peuples qui regroupe, dans soixante pays, des organisations indépendantes luttant contre la guerre et l’exploitation. Le POI est une construction commune de militants d’origines diverses du mouvement ouvrier. Il vous invite à construire ensemble dans ce pays l’authentique parti ouvrier indépendant dont les travailleurs et le peuple ont besoin. Lire aussi le Manifeste du POI. >>>> http://parti-ouvrier-independant.fr/le-manifeste-de-fondation-du-parti-ouvrier-independant/

Parti guinéen du renouveau ... |
POUR LA VERITABLE LIBERTE |
kamalamari |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le temps, la ville et l'urb...
| regismorra
| Notre si belle et si chère ...