Internationale

Conférence ouvrière européenne à Tarragone (Etat espagnol), mars 2013. Intervention de Jean-Charles Marquiset, délégué du POI, France, au meeting du 15 mars.

Jean-Charles Marquiset, délégué du POI, est un ancien responsable de la CGT des services publics 

“Garantir l’unité CGT et FO pour le retrait de l’Accord national interprofessionnel (ANI)”

Chers camarades, la résistance existe dans chacun de nos pays contre les plans de destruction organisés par les gouvernements en réponse aux injonctions de l’Union européenne et du capital.

Les grèves et manifestations se multiplient. Parfois, par millions, la classe ouvrière est en action. Mais à quoi est-elle confrontée ?

 

Comment trouver les moyens d’aller jusqu’au bout pour faire reculer les gouvernements, l’Union européenne et le capital ?

Une des questions centrales reste la préservation de l’indépendance de nos organisations syndicales pour l’action unie contre les plans destructeurs.

Aussi vrai qu’il y a deux classes, le rôle des dirigeants des organisations syndicales n’est-il pas de refuser « le compromis historique », c’est-à-dire l’intégration aux objectifs de la classe des exploiteurs ? 

La Confédération européenne des syndicats (CES) est à leurs ordres, mais rien n’oblige les dirigeants des organisations syndicales de nos pays à lui emboîter le pas.

Ce « compromis historique » sera appelé « dialogue social », « pacte pour l’emploi »…

Mais l’objectif reste le même, associer les directions des organisations syndicales et ouvrières aux plans de destruction.

Nous sommes tous confrontés aux licenciements dans l’industrie, aux blocages des salaires, aux privatisations, à la remise en cause des retraites et de la protection sociale.

Rembourser la dette, réduire les déficits, voilà la politique des gouvernements au seul service des banques et du capital financier.

Pourtant, les travailleurs cherchent la voie pour forger leur unité et préserver l’indépendance de leurs organisations syndicales. En France, la CGT et FO viennent, dans l’unité, de rejeter l’accord de liquidation du Code du travail, alors que la CFDT l’a signé, comme représentante directe des ordres de la CES.

Lundi s’ouvrira le congrès de la CGT. Une question centrale traversera sans nul doute ce congrès, la préservation de l’indépendance de la CGT, pour pousser la direction à rester sur la défense des revendications, contre le syndicalisme rassemblé avec la CFDT signataire de l’ANI.

Garantir l’unité CGT et FO contre l’ANI afin qu’il ne soit pas validé dans la loi et obtenir son retrait ouvrira des perspectives inédites et historiques pour la classe ouvrière, contre le « compromis historique » que refusent les travailleurs.

LU SUR : http://entente-internationale-des-travailleurs-eit-ilc.blogspirit.com/archive/2013/04/11/aze.html#more

Mots-clefs :, ,

A propos de Comité Les Ulis Orsay Parti Ouvrier Indépendant

Qui sommes-nous ? Le Parti ouvrier indépendant a été constitué en juin 2008. Il combat pour le socialisme, la République et la démocratie. Le POI affirme : la démocratie, la défense des intérêts ouvriers et populaires, exigent de s’engager sur la voie de la rupture avec l’Union européenne et de la liquidation des institutions de la Ve République. Le POI combat pour un authentique gouvernement de défense des travailleurs et de la démocratie, appuyé sur une Assemblée constituante. manifestation du 30-09 Photo: JM Rillon Seul un gouvernement qui s’affranchirait du carcan du traité de Maastricht serait à même de prendre les mesures urgentes de sauvegarde de la population : l’interdiction des licenciements, le retour aux services publics de l’ensemble des secteurs (poste, chemins de fer, hôpitaux, en cours de privatisation), le retour à la Sécurité sociale de 1945, le rétablissement de l’ensemble des moyens nécessaires à l’école publique, aux hôpitaux, etc. Le POI se prononce pour l’annulation pure et simple de la dette qui a été fabriquée de toutes pièces par les capitalistes et les spéculateurs. Cette dette n’est pas celle du peuple, il n’a pas à la payer. Le POI combat pour la défense de la République une et indivisible, contre la « régionalisation » du pays, contre la remise en cause des droits égaux pour tous les citoyens, contre l’éclatement des conventions collectives nationales et des statuts nationaux. Le POI est membre de l’Entente internationale des travailleurs et des peuples qui regroupe, dans soixante pays, des organisations indépendantes luttant contre la guerre et l’exploitation. Le POI est une construction commune de militants d’origines diverses du mouvement ouvrier. Il vous invite à construire ensemble dans ce pays l’authentique parti ouvrier indépendant dont les travailleurs et le peuple ont besoin. Lire aussi le Manifeste du POI. >>>> http://parti-ouvrier-independant.fr/le-manifeste-de-fondation-du-parti-ouvrier-independant/

Parti guinéen du renouveau ... |
POUR LA VERITABLE LIBERTE |
kamalamari |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le temps, la ville et l'urb...
| regismorra
| Notre si belle et si chère ...