Rythmes scolaires

Lettre ouverte à Madame le maire des Ulis – 24/10/2013

                                      Lettre ouverte à Madame le maire des Uliset à Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux
                                                                                                                                    Les Ulis, le 24 octobre 2013

Madame le maire

Mesdames, Messieurs les conseillers municipaux

 

Comme aux Ulis, 80% des maires et des conseils municipaux ont refusé la mise en place, à la rentrée 2013, des « rythmes scolaires » de la réforme Peillon.

Seulement 10 communes de l’Essonne sur 196 se sont engagées dans la rentrée dernière et l’on peut mesurer combien la mise en œuvre du décret Peillon (décret 2013.77 du 24/01/2013) désorganise l’école à Évry, Ris-Orangis, Chilly.

A Ris-Orangis, comme à Paris et dans de nombreuses villes, la mobilisation des parents d’élèves et des enseignants s’amplifie pour exiger l’arrêt de l’application de ce décret et son abrogation ; des agents territoriaux des maternelles et des personnels de l’action « périscolaire » exigent la suspension immédiate de la réforme Peillon.

Nous nous permettons de vous rappeler que le ministre a été désavoué en janvier 2013 au Conseil supérieur de l’éducation (5 voix sur 72 pour la réforme) puis au Comité technique ministériel (où FO, CGT, FSU et SUD ont voté contre).

Cette réforme des rythmes scolaires associée à la loi Peillon, dite de refondation de l’école, doit, selon les propos du ministre, « agir comme un levier pour faire évoluer l’école autour d’un projet éducatif territorial et doit conduire à coordonner les actions de l’état, des collectivités territoriales et des organismes œuvrant dans le champ éducatif ».

Le projet d’organiser l’école autour d’un projet éducatif territorial ne participe-t-il pas à l’éclatement de l’école publique laïque de la République ?

Les enfants n’apprendraient plus la même chose à Paris, à Lyon, à Marseille, dans les beaux quartiers ou dans les quartiers populaires.

Madame le maire avait dû convenir avec nous, lors de l’audience qu’elle a accordée au POI le 16 mai 2013, que les inégalités allaient s’aggraver. Au vu de ce chaos, des maires du 91 engagés depuis septembre 2013 envisagent de « faire machine arrière » et d’autres de ne pas s’engager en septembre 2014 (Janvry, Sainte-Escobille, Saint Benoît, Mérobert). N’est-il pas temps, aux Ulis, de décider de faire machine arrière ?

Ce projet de loi s’inscrit directement dans l’acte III de la décentralisation qui prévoit de transférer les compétences des communes, leurs moyens financiers, leurs dotations financières, notamment la dotation globale de fonctionnement, au profit des métropoles et des intercommunalités forcées (regroupant au moins 200 000 habitants). Les métropoles absorberaient les fonctions essentielles des communes et des départements en devenant maîtres d’œuvre à la place de l’État, en ce qui concerne l’éducation, la formation professionnelle initiale et continue ainsi que l’orientation professionnelle.

La loi Peillon est un outil de destruction de l’éducation nationale qui fait peser sur les communes et les contribuables d’énormes frais supplémentaires et remet en cause, de surcroît, l’égalité à l’enseignement des enfants des maternelles et en primaire.

Le Parti Ouvrier Indépendant a fait connaître et continuera à faire connaître sur la localité sa position et son combat pour exiger l’abrogation des lois qui remettent en cause les communes, les départements, les services publics, et l’école publique laïque de la République. C’est dans ce cadre que le POI des Ulis a décidé de s’adresser à vous Madame le maire, à vous Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux, pour vous demander de prendre une délibération décidant de ne pas appliquer le décret sur les rythmes scolaires et demandant l’abrogation de cette loi.

Nous sommes à votre disposition, Madame le maire, pour vous rencontrer à nouveau si vous le souhaitez.

Veuillez recevoir, Madame le maire, Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux, nos salutations distinguées.

Pour le comité du POI, G. Chaboussant

 

Mots-clefs :, , , , ,

A propos de Comité Les Ulis Orsay Parti Ouvrier Indépendant

Qui sommes-nous ? Le Parti ouvrier indépendant a été constitué en juin 2008. Il combat pour le socialisme, la République et la démocratie. Le POI affirme : la démocratie, la défense des intérêts ouvriers et populaires, exigent de s’engager sur la voie de la rupture avec l’Union européenne et de la liquidation des institutions de la Ve République. Le POI combat pour un authentique gouvernement de défense des travailleurs et de la démocratie, appuyé sur une Assemblée constituante. manifestation du 30-09 Photo: JM Rillon Seul un gouvernement qui s’affranchirait du carcan du traité de Maastricht serait à même de prendre les mesures urgentes de sauvegarde de la population : l’interdiction des licenciements, le retour aux services publics de l’ensemble des secteurs (poste, chemins de fer, hôpitaux, en cours de privatisation), le retour à la Sécurité sociale de 1945, le rétablissement de l’ensemble des moyens nécessaires à l’école publique, aux hôpitaux, etc. Le POI se prononce pour l’annulation pure et simple de la dette qui a été fabriquée de toutes pièces par les capitalistes et les spéculateurs. Cette dette n’est pas celle du peuple, il n’a pas à la payer. Le POI combat pour la défense de la République une et indivisible, contre la « régionalisation » du pays, contre la remise en cause des droits égaux pour tous les citoyens, contre l’éclatement des conventions collectives nationales et des statuts nationaux. Le POI est membre de l’Entente internationale des travailleurs et des peuples qui regroupe, dans soixante pays, des organisations indépendantes luttant contre la guerre et l’exploitation. Le POI est une construction commune de militants d’origines diverses du mouvement ouvrier. Il vous invite à construire ensemble dans ce pays l’authentique parti ouvrier indépendant dont les travailleurs et le peuple ont besoin. Lire aussi le Manifeste du POI. >>>> http://parti-ouvrier-independant.fr/le-manifeste-de-fondation-du-parti-ouvrier-independant/

Parti guinéen du renouveau ... |
POUR LA VERITABLE LIBERTE |
kamalamari |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le temps, la ville et l'urb...
| regismorra
| Notre si belle et si chère ...